Notre entreprise est le centre de recherche et développement du groupe LafargeHolcim, leader mondial dans les matériaux de construction. Riche de ses  240 chercheurs, il travaille sur des solutions innovantes pour contribuer à la construction de villes meilleures dans le monde pour les rendre plus accueillantes, plus compactes, plus durables, plus belles et mieux connectées.

Le développement des talents au travers de la diversité et de l’intégration étant un pilier essentiel pour LafargeHolcim dans la réalisation de ses ambitions, nous souhaitons mener politique active et engagée en faveur de l’insertion des travailleurs en situation de handicap. C’est là qu’est notre défi ! Si l’on considère le niveau de nos des profils (ingénieurs de niveau Bac+5 et plus) et que l’on connait le pourcentage de personnes en situation de handicap ayant ce niveau d’étude, on ne peut que mesurer les difficultés de recrutement auxquelles nous pouvons être confrontés !

Le travail avec le secteur protégé et adapté est un moyen pour nous de relever ce défi. C’est la raison pour laquelle nous avons noué des partenariats avec des ESAT pour la fabrication de pièces en Ductal®, pour l’entretien des vitres de tout notre site, ou encore pour la gestion de bases de données.

Nous avons également pu permettre à un ESAT d’avoir un véhicule adapté afin que les usagers puissent se rendre chez les clients, dans le cadre de l’entretien des espaces verts.

Notre objectif est de poursuive nos partenariats avec le secteur protégé. Néanmoins, il s’agit pour nous d’obtenir le service/produit  commandé dans le respect du cahier des charges proposé (respect des délais, qualité, respect de règles de sécurité…), et par conséquent d’identifier la structure qui dispose des compétences nécessaires.

C’est la raison pour laquelle nous avons adhéré à la Démarche Compétences développée par Mille et Un Regards.

L’amélioration de l’employabilité et de l’intégration dans le monde professionnel des personnes en situation de handicap doit passer par le développement des compétences. le développement des compétences passe obligatoirement par un plan de développement réfléchi, formalisé sur lequel peut s’appuyer la personne en situation de  handicap, son responsable et l’entreprise qui la recrute. La mise en place d’une Démarche Compétences apporte ainsi une crédibilité à la structure du secteur protégé qui peut proposer à l’entreprise cliente la bonne personne selon les compétences demandées et non pas selon son handicap.

 

Propos recueillis auprès de Sara Scapol, Référente Handicap, Service Ressources Humaines, Lafarge Holcim

Leave a comment